Enfin je me réveille à 9h du matin, 3 heures en plus ça fait une différence.
Je met à jour mes photos puis pars vers la station de Harajuku pour déjeuner et aller à certains magasins du quartier.
Les japonais sont impressionnant, ils font des queues immense pour manger dans certains magasins.
À la recherche d’une casquette licorne... je ne trouverai pas mon bonheur, pourtant ce ne sont pas les casquettes originales qui manquent.
Harajuku est aussi un bon spot pour acheter des Kimono de seconde main a partir de 1000 yen et bien plus suivant la qualité et le nombre d’éléments, ce que je fais et repars avec un beau souvenir.
Vu que la faim se fait sentir je vais manger à Gyozarou (célèbre pour ses Gyoza) où je ne rentre qu’apres 30 min de queue. Mais l’attente et les prix bas valent le coup. Un régal.
J’ere en suite dans les ruelles d’Harajuku et croise quelques véhicules, magasins où personnes interessantes, notamment un japonais avec une coupe de cheveux en banane et un style rockabilly regarde sa fille jouer sur sa moto.
Je passe par Tokyo Metropolitan Gymnasium à côté duquel des enfants comme des adultes s’entraînent sur une piste.
Le jardin national de Shinjiku Gyoen vers lequel je me dirigeais n’a que deux entrées forcément je rate la plus proche et ne m’en rends compte qu’après avoir longé le parc pendant dix minutes humant l’air frais pour finalement arriver à une grille qui n’est pas une entrée et me fait réaliser mon erreur.
La faim et le poids de mes emplettes me fait rentrer et remettre ça à un autre jour.
De retour à la maison je dîne et repars pour le Bar Ghetto recommandé hier.
Son nom est un jeu de mots car la lumière de la lune peut aussi se prononcer geto, pour un bar qui est ouvert de 20h à 5h c’est un nom sympa.
Le bar est minuscule, à peine 6 sièges au bar, à peine la place de passer derrière, quelques tabourets et un spot pour un Dj. L’ambiance est très bonne, je discute un peu avec le barman qui y travaille depuis un an et commande quelques verres.
- Bière Sapporo
- Whiskey Yamazaki
- Shoju (Vodka japonaise) et thé glacé (oolong)
Je prends en suite le chemin du retour et m’égare dans un supermarché de nuit (Shimokitazawa qui semble collé au Honda Theater) complètement hétéroclite où les il y a à peine la place de passer et il faut se baisser pour passer à certains endroits , les livres côtoient les shampoings et chaussures par thème: coca, Marvel, hello kitty, ...
Étrange vision avant d’aller se coucher