Suguru m’amène faire un tour en voiture ce matin.
Nous allons en premier voir Nagano du haut des montagnes, il me dit que le train que j’ai pris dans les montagnes d’Hakuba, est noté comme le 3ème plus beau trajet de train au Japon.
Il me dit aussi que le wagyu (beuf noir) de Shinano est nourri avec les pommes locales ce qui lui donne un goût spécial.
Au Japon les pommes d’Amori sont les meilleures, celles de Shinano sont les secondes meilleures mais beaucoup plus sucrées.
Nous allons en suite faire une rapide visite du temple Zenkoji a Nagano. J’ai le plaisir d’assister à une prière ou un Des Moines joue du « Taiko » tambour japonais.
Nous goûtons en suite des Oyaki (une spécialité de Nagano où la nourriture est enrobée d’une pâte de riz qui forme un beignet) aux Nozawana (légumes macérés, le plus standard) très bon.
Nous goûtons en suite deux vins blanc locaux assez fruités presque moelleux.
Nous reprenons la voiture et repartons pour les montagnes jusqu’au temple de Togakushi qui est placé entre 3 prefectures si j’ai bien tout compris.
L’endroit possède aussi la reproduction d’un village Ninja.
Les derniers sanctuaires de Togakushi sont sur les flancs de Mt Togakushi.
Le fin de notre marche se fait dans la neige, un régal.
Une fois de retour à la voiture nous changeons de plan, vu qu’il est déjà une heure nous allons manger à Togakushi qui est un des meilleurs endroit pour le Soba (pâtes japonaises servies froides) grâce à son eau pure et ses basses températures.
Nous nous arrêtons à “Yoko Daimon”
Au menu:
- Thé de Soba avec raikon mariné (radis blanc)
- Racines de Bardane, yaki dango (boules de pate de riz grillées), citrouille
- Légumes et crevette panés (tempura)
- Soba (7 portions, chaque portion peut se manger en une fois)
- Sobayu (soupe) qui sert à diluer la sauce du Soba afin de la boire
Nous repartons il fait 24 degrés, la météo annonce 28 à Nagano.
Ce qui est drôle c’est que chaque région se vante d’avoir l’eau la plus pure.
Sur le chemin de l’onsen Suguru me dit que le Starbucks Drive a ouvert hier.
Nous arrivons à l’Onsen “Kamesei Ryokan” une fois rentré dans la section pour les hommes tout le monde se balade à poil avec une toute petite serviette pour cacher parfois son trésor.
Super relaxé et la peau toute douce nous rentrons déposer quelques affaires avant de repartir pour notre restaurant de ce soir: Ya-san “屋さん はぶきや” où ils préparent un des meilleurs Yakiniku de Nagano (ou on grille sa viande sois même sur une plaque chauffante).
Nous testons beaucoup de viandes, mes favorites seront les pièces de bœuf.
- Nagano wagyu
- Bœuf
- Poulet
- Agneau
- Soupe d’algue
- Artères de bœuf qui ressemble un peu à du poulpe très caoutchouteux. Pas mauvais mais pas sensationnel non plus.
Pendant le repas un homme assis à la table d’à côté commence à discuter avec moi dans un anglais pas mauvais.
Retour à la maison, Ohno un ami d’enfance passe et nous regardons
Hokuto no ken legend of Raoh (2006) tout en discutant car notre discussion converge naturellement vers les mangas de notre génération (Suguru et Ohno sont de 83).
Ohno me fait en suite découvrir Poputepipipu (pop Team epic), le dernier manga déjanté avec plein de références à d’autres mangas, films et autres.
Suguru va chercher des amis de Thaïlande durant la soirée Meaw (Sarah) et Nanny qui viennent d’atterrir à Tokyo.
Je discute pendant ce temps longuement avec Ohno poète à ses heures perdues, amateur de photos et de mangas, passioné par les Kanji et l’histoire (il a écrit un dictionnaire de Kanji). Bref une fin de soirée passionnante et enrichissante.
Dodo à une heure bien fatigué.