Première destination du jour: Kinkaku Ji, le temple doré, en chemin je porte plus d’attention aux parking à vélo, les gens n’attachent pas leur vélo.
Une fois arrivé au temple c’est la foule,un troupeau de touristes tente d’avoir la photo parfaite en se faisant du coude et en dédaignant les gens poli qui patientent pour les autres.
Bien que le lieu est superbe ce ne restera pas mon spot préféré.
Sur le chemin du retour je m’arrête à un parc ou je découvre un temple “Hirano Shrine” superbe et peu peuplé.
Je tire un bâtonnet de la chance d’une urne, numero 34. J’ai un papier en japonais que je ferai traduire ce soir.
Arrêt boulangerie “Briant” pour prendre deux salés un sucré et un demi pain. Il faut bien comparer :) et c’est pas mauvais du tout! Même le pain est bien sympa!
Je prends consécutivement les deux trams pour arriver en centre ville et marcher jusqu’au prochain métro de l’autre côté de la rivière. Qui au final est beaucoup plus loin que prévu. Bref.
Je traverse une rue piétonne complètement abritée aux magasins de luxe, c’est un Kyoto complètement différent que je découvre.
Arrivé a Fushimi Inari Taisha aux 1000 portes rouges et noires laquées "Tori".
Pas mal de monde aux pieds de la coline mais plus je monte vers le sommet moins il y a de monde, je ne sais comment mais je me retrouve sur un minuscule chemin de randonnée qui me mène au travers d’une ferme de bambous (des fermiers récoltent les pousses et les nettoient) qui se transforme en forêt de conifères.
En cours de chemin je trouve la maison d’un sculpteur “Kohsho Oiwa” et m’arrête pour voir ses œuvres et discuter un peu. Il sculpte depuis plus de 25 ans et à de très belles pièces. Il me donne aussi de très bons endroits à visiter sur Kyoto ainsi que l’adresse de son fournisseur de ciseaux à bois et de son magasin de ramen préféré.
Une superbe rencontre, je voulais prendre quelques sculptures mais je n’ai assez de change que pour une seule.
S’en suis une sacrée montée jusqu’au sommet, bien plus rude que si j’avais pris le chemin standard (mon trajet jusque là était presque plat).
Le sommet n’as pas une vue dégagée mais qui valait le plaisir de marcher.
J’entame la descente vers deux points de vue (6 et 7, 7 est caché derrière un sanctuaire) pour profiter du coucher de soleil qui est magnifique.
Je pars du site à 19:30, le soleil s’est couché depuis 1h mais il y a toujours du monde qui arrive dans le sens de la montée.
Vu que c’est bien plus calme je peux prendre de très bonnes photos avec mon appareil compact plus sensible sous faible luminosité.
Passage au super marché pour pendre du jus de fruits et retour à la maison pour consommer ce que j’ai acheté avant hiers et soirée au calme.