Nous partons visiter Marika la mère de Reni, une fois là bas je fais la rencontre de Szabi (le frère de Reni), Ildi sa femme, Zoli et Gábor leur jumeaux de 13 ans (les enfants d'Ildi).
Ils repartent rapidement pour commencer à préparer le diner de ce soir.

Après avoir avalé un morceau, nous partons avec Marika pour nous rendre chez Riczi, le frère ainé de Reni.
Lui et Szabi on préparé un goulash dont Reni m'a venté les mérites de nombreuses fois.

Pour le faire ils ont construit un âtre/barbecue dans le jardin de leur immeuble.
Ils sont en pleine finission lorsque nous arrivons (avec la pluie), attroupés autour du "chaudron magique".

Vue que la pluie a fait son apparition nous mangerons dedans. Lorsqu'ils font le goulash ils invitent toujours famille, amis et voisins.
Nous nous retrouvons donc à une petite quinzaine dans leur salon. Ambiance très conviviale.

Je fais plus ample connaissance avec la famille, Szabi et Ricsi parlent un peu anglais et font office avec Reni de traducteurs.

Le goulash est délicieux. Vu que c'est un plat que les hommes préparent je vais avoir la responsabilité d'apprendre la recette avec eux la prochaine fois.
Ils sont ravi que j'apprécie ma plat et que je veuille y participer.

Ricsi me fait gouter à quelques unes des palinka qu'il a. Je m'exécute avec plaisir à boire avec lui sous l’œil amusé de la famille qui attend ma réaction au premier verre. Rite de passage réussit haut la main.

Zoli est extrêmement curieux de savoir d’où je viens, ce que j'ai pu voir durant mes voyages, quel type de téléphone j'ai.
Bien qu'il parle peu anglais il comprend assez bien ce que je dis (ce grâce aux jeux vidéos).

Nous passons donc un bon moment à papoter lui et moi (avec l'aide de Reni pour certains mots).
Au vu de son enthousiasme nous l'invitons faire un séjour linguistique à Cork. Dès qu'il a su d’où nous venions il s'est renseigné sur la ville et le pays avant que nous arrivions.

Pendant que nous discutons Reni passes un peu de temps avec sa famille et Baszi son neveux de 6 ans (le fils de Ricsi et ).
Délicieuse soirée, nous partons avec regret vers 9h pour ne pas rater les derniers bus car nous avons une bonne heure de chemin a faire pour aller nous coucher.