Je me réveille avec le soleil -et l'alarme de mon téléphone- à 7h, avale rapidement mon petit déjeuner et plie bagages pour commencer ma journée de stop le plus tôt possible.
2kms pour aller du camping a la route secondaire, plus 3kms afin d'arriver à la route principale et avoir toutes les chances de mon coté. Deux voitures passent tandis que je marche et elles sont toutes les deux pleines de toute façon.

La majorité des voitures qui passent sur la route principale tournent pour aller à Florence Falls, il y a donc de fortes chances que je sois pris en stop par une voiture revenant de là, j'ai marché pour rien en soit mais au moins j'ai l'esprit soulagé du doute de rater les voitures de la route principale.

Après une petite heure de stop, un adorable couple de Tasmaniens s'arrête, ils vont a Wangi Falls mais vont faire quelques arrêts entre temps, pas de problème, je pourrai ainsi voir tous les spots qu'il y a entre.

Premier arrêt Tolmer Falls, une magnifique chute d'eau et une marche assez sympa dans le bush aux alentours de celle-ci, le couple est très calé en flore et il me montre de minuscules "Flower Trap"/"Fleur piège" qui ont la particularité de faire bondir leur pistil et étamines sur le dos des insectes qui se posent pour butiner leur nectar, optimisant ainsi leur chances de pollinisation. Impressionnant.

Nous reprenons la voiture en direction de Wangi Falls, le bassin au pied de ces chutes est fermé en raison d'une possible présence de crocodiles d'estuaires -les gros qui mangent des humains- pas si mal les photos de la chute d'eau seront sans touristes devant du coup.
Nous faisons une bonne petite marche autour de la chute -qui est impressionnante-, à travers une magnifique forêt tropicale.
Retour à la voiture, il est midi passé et mes fort sympathiques chauffeurs décident d'aller a l'ancienne mine d'étain et de me déposer juste après, super sympa.

En chemin nous avons la chance de voir un aigle attraper un serpent sur la route juste devant la voiture, en voilà un qui aura un bon déjeuner.
La mine abandonnée est intéressante mais ce n'est pas grand chose comparé à tous les sites naturels du coin.

Arrivée à l'entrée de Walkers Creek, là ou je dormirai ce soir, ce camping est, selon les deux hommes d'hier, le coin le plus sympa ou camper et probablement se baigner. 8 emplacements différents répartis le long d'une marche de presque 2kms.
Je commence à avoir sacrément la dalle et il fait vraiment chaud aujourd'hui.

Je dépose mes affaires dans ma tente montée à la va vite à l'emplacement numéro 3 -déjà occupé par un groupe de 3 jeunes- et je marche pour aller voir les emplacements suivants.
Ca monte et ça descend, si je choisi un emplacement plus loin je vais devoir me trimbaler mes affaires ça va pas être de la tarte.
Je marche jusqu'à l'emplacement numéro 6 pour en trouver un libre, le site est vraiment superbe, un large espace pour planter ma tente, une chute d'eau et un bassin bien profond, c'est décidé, je campe ici ce soir.

Je retourne rapidement chercher mes affaires et plante ma tente. Un couple qui était allé voir le bassin me dit qu'il y a un bel iguane qui se dore au soleil.
Je vais voir ça avec mon sac déjeuner tandis qu'une famille arrive pour profiter du bassin, et le reptile est en effet toujours là. Il semble même attiré par l'odeur du pain de mon sac et vient me voir pour comprendre ce qui sent si bon -je suis impressionné par le flair/la langue de cet animal-.

Deux couples de personnes âgées nous rejoignent mais personne d'autre ne compte rester là ce soir, et heureusement.
Très bonne fin de journée, je fais bouillir de l'eau pour avoir plein d'eau potable puis me fais à diner.
Tandis que l'eau de mes pâtes chauffe je vais me rafraichir une dernière fois et les petits poissons et écrevisses d'eau douce viennent becter ce qu'ils peuvent sur mes pieds -pas super propres-.

Le temps s'est sacrément couvert à la tombée de la nuit et j'espère qu'il ne pleuvra pas pendant la nuit, ou pas trop du moins.