Je décolle vers 8h après un bon petit déjeuner et commence à faire du stop avec dans l'idée d'aller voir Edith Falls, un chute d'eau non loin de là.
Mais mon instinct me dit que je devrais peut être tenter d'aller directement à Litchfield, ma pièce me confirme la même chose : je dois absolument y aller.

Tandis que je marche vers un spot un peu plus accessible un couple d'Australiens/Aborigènes s'arrête et me propose de me déposer pas loin de l'entrée de Litchfield vu qu'ils vont à Darwin pour les 4 ans de leur petite fille.
Un couple adorable, lui Michael, travail pour les councils -genre de chambre du commerce mais plus global- et ils sont en train de remanier fortement l'organisation et la gestion des communautés Aborigènes, de 63 ils passent à 8 councils.

Nous continuons à discuter des aborigènes et d'autres choses diverses et il me dit qu'il y aurait probablement du travail pour moi en tant qu'informaticien dans ces mêmes councils car ils ont fortement besoin de quelqu'un d'indépendant et mobile. Le job de rêve, former les gens des councils et vérifier que tout fonctionne tout en bougeant dans l'Australie profonde du Territoire du Nord. Je veux oui !

Je lui dis que je serai probablement disponible à compter du début janvier de l'an prochain et je lui demande ses coordonnées afin de rester en contact jusque là. Le job de rêve.
Ils me déposent à Bachelor, la ville la plus proche de Litchfield NP et je recommence à y faire du stop.

Deux hommes et le bébé de l'un d'eux me prennent en suite en stop dans leur 4x4, ils vont à The Lost City, un des sites les plus célèbres de Litchfield pour sa beauté mais uniquement accessible par 4x4, c'est mon jour de chance.
Nous nous arrêtons au passage aux magnetic termites mounts -des termitières toutes plates, spécialement pour réguler la chaleur et être moins sensible à l'humidité lors de la saison des pluies. D'autres termitières juste à coté font plus de 5m de haut, impressionnant...

Le chemin pour accéder à "The Lost City"/"La citée perdue" est vraiment pour 4x4 : des trous, des bosses, des cailloux, des branches et du sable sur 8kms. Mais le site est d'une beauté à couper le souffle, des formations de roches sableuses et d'agglomérats gigantesques, creusés par la pluie et le vent, on a l'impression que des singes vont surgir d'un peu partout comme pour une citée oubliée du sud de l'Asie.

Nous reprenons le chemin du retour mais le 4x4 crève à peine nous rejoignons la route principale, le chauffeur ne semble pas plus agacé que ça et change la roue en deux temps trois mouvements avant que nous trinquions d'une bière.
Ils me déposent au campement de Baley Rockhole, le plus sympa des alentours de Florence Falls et me conseillent d'aller a Walker Creek pour dormir demain, le camping est en effet uniquement accessible aux marcheurs, bien plus sympa et calme donc.

Je trouve un spot à l'ombre, monte ma tente, déjeune puis vais me promener le long de la rivière pour découvrir à quoi ça ressemble.
Les bassins sont bondés de monde mais heureusement mes chauffeurs m'avaient conseillé d'aller à d'autres endroits en chemin ou il n'y a personne.
Tout en marchant je fais la connaissance de Fabienne -Brésilienne- et Lony -Américain, maintenant Australien- et vais à un de ces bassins avec eux avant de poursuivre la route tout seul. L'eau est délicieusement fraiche.
La marche est assez sympa mais le site est vraiment surpeuplé, Florence pool est encore plus bondé, c'est le week-end et le milieu de la saison sèche en même temps.

Je me re-baigne sur le chemin du retour puis vais me changer à ma tente avant de rejoindre Fabienne et Loni sur leur spot de camping.
Ils sont là bas avec une bonne grosse dizaine d'autres personnes mais sont en train de dormir au moment ou j'arrive. Je me joint donc au reste du groupe et commence à discuter joyeusement avec eux.

Ils ont du mal a croire que j'ai fait du stop sur une si longue distance. Le coucher de soleil est splendide mais embrumé par la fumée des feux de bush aux alentour, cela lui donne un effet rougeoyant encore plus sympa.
Je passe une très bonne soirée avec tout ce beau monde de Darwin et vais me coucher vers 9h.